Cuir chevelu à pellicules

Cuir chevelu à pellicules

Les pellicules sèches ou grasses sont très visibles sur les racines des cheveux. Inesthétiques, elles ne sont pas une fatalité : un soin du cuir chevelu et des cheveux permet de s’en débarrasser rapidement.

3 résultats

Cuir chevelu à pellicules : les traitements et solutions

La présence de pellicules dans les cheveux est un problème concernant près d’une personne sur deux. Sans gravité, elles sont toutefois peu esthétiques. Un traitement adapté peut en venir à bout.

Comment traiter les pellicules dans les cheveux ?

Les pellicules ont souvent un impact sur l’estime de soi des personnes qui en souffrent. Ces petits fragments de peaux sont très visibles, notamment sur les chevelures foncées. Elles envahissent les racines et peuvent même tomber sur les épaules. Cette affection bénigne, mais inesthétique, peut être traitée grâce à l’usage régulier de produits capillaires adaptés.

 

Les pellicules : qu’est-ce que c’est ?

Les pellicules sont de petits bouts de peau du cuir chevelu, appelés squames lorsqu’ils se détachent de ce dernier. Ces petits morceaux de peau blancs ont la fâcheuse habitude de se répartir un peu partout dans la chevelure et de tomber sur les vêtements. Les pellicules des cheveux sont dues à une desquamation du cuir chevelu, soit une perte des couches superficielles de l'épiderme.
Sans gravité, elles s’accompagnent souvent d’une irritation du cuir chevelu, ce qui entraîne une sensation d’inconfort et des démangeaisons. Il existe deux types de pellicules : les pellicules grasses et les pellicules sèches.
● Les pellicules grasses : de taille relativement importante, elles ont une couleur jaunâtre et restent collées au cuir chevelu. Elles sont problématiques, car elles étouffent la chevelure et peuvent l’empêcher de respirer. À terme, elles peuvent provoquer la chute des cheveux.
● Les pellicules sèches : ces petites pellicules ont une couleur blanche et tombent du crâne lorsqu’on le frotte. Elles peuvent provoquer des démangeaisons et une sensation d’inconfort.
Les pellicules grasses peuvent être éradiquées avec des solutions naturelles, comme les huiles essentielles ou l’huile d’amande douce. Il n’est toutefois pas toujours aussi simple de s’en débarrasser, de même que les pellicules sèches. La solution ? Chouchouter son cuir chevelu et ses cheveux avec des produits antipelliculaires doux, sans silicone.
Découvrez la routine de soins antipelliculaires René Furterer.

Les produits exfoliants anti-pellicules, aux extraits de végétaux

L’utilisation de produits exfoliants permet de lutter efficacement contre les pellicules : ils aèrent le cuir chevelu et détachent les squames du crâne. Ces soins doivent être réalisés au maximum une à deux fois par semaine, afin de ne pas irriter le cuir chevelu.
Utilisé avant le shampoing, le gommage douceur René Furterer exfolie en douceur et détache délicatement les pellicules. Il est composé d’extraits d’abricots micronisés et d’huiles essentielles assainissantes. Il contient également du menthol, destiné à apaiser les cuirs chevelus irrités et à soulager les démangeaisons.
Les produits exfoliants doivent toujours être utilisés en complément d’un shampoing antipelliculaire, car seuls un bon lavage et un bon rinçage peuvent débarrasser durablement la chevelure des résidus de peaux mortes.

Les shampoings antipelliculaires : venir à bout des pellicules tout en hydratant le cuir chevelu

Les shampoings antipelliculaires René Furterer ont une double action : ils facilitent l’élimination des pellicules sèches tout en hydratant le cuir chevelu. L’action assainissante de ces produits, enrichis en huiles essentielles d’arbre à thé, de carthame et en pyrithione, permet d’éviter la récidive des pellicules.
On constate une amélioration de la qualité du cuir de chevelu et une élimination des pellicules rapidement, moins d’un mois après l’application du premier shampoing. Il est conseillé d’appliquer le shampoing une à deux fois par semaine, un usage trop fréquent étant une forme d’agression pour le cuir chevelu. Celui-ci produit en effet plus de sébum lorsqu’il est sursollicité, ce qui favorise l’apparition des pellicules.
La manière de se laver les cheveux a également un impact sur les pellicules : inutile de masser le cuir chevelu trop fort. De petits massages circulaires, sans frotter les ongles au cuir chevelu sont suffisants pour bien laver les cheveux. Le rinçage, lui, doit être effectué à l’eau froide, pendant plusieurs minutes afin de permettre aux pellicules de glisser sur les longueurs pour quitter la chevelure.

Compléter sa routine capillaire avec un shampoing sec anti-pellicules

Limiter le nombre de shampoings hebdomadaires permet de se débarrasser plus facilement des pellicules. Les shampoings secs René Furterer sont une solution permettant d’espacer les lavages sans avoir les cheveux gras. Pulvérisés sur les racines, ils nettoient la chevelure et absorbent le sébum. Ils sont pratiques pour rafraîchir une coiffure, recoiffer les franges ou apporter une touche de fraîcheur sur l’ensemble de la chevelure.
Les shampoings secs René Furterer, enrichis en huiles essentielles, sont assainissants, anti-irritants et n’entraînent pas l’apparition de nouvelles pellicules dans les cheveux.